Les Jeudis de la rue Véron: Performance plastique // Un été sur le 7ème Continent

Le 02 février 2017

Jeudi 2 février à 18h

[[{« type »: »media », »view_mode »: »media_large », »fid »: »9310″, »attributes »:{« alt »: » », »class »: »media-image », »height »: »480″, »typeof »: »foaf:Image », »width »: »325″}}]]

À l'occasion des Jeudis de la rue Véron, nous vous invitons à une performance exceptionnelle le jeudi 2 février à 18h, en compagnie de Lili Fèvre, comédienne et metteure en scène, travaillant depuis de nombreuses années avec des designers. Embarquez avec elle sur le 7ème Continent à la croisée des arts dramatiques et du détournement d'objets. Un indice, les cintres vont vous surprendre…

À 19h, Un été sur le 7ème Continent, à l'affiche jusqu'au 11 février, prolongera ce voyage poétique dans le monde des objets.
Une aventure originale que nous vous invitons à venir partager avec nous autour d'un verre.

// 18h – Performance plastique de Lili Fèvre, en partenariat avec Design by O
http://www.designbyo.fr/

// 19h – Un été sur le Septième Continent
Un conte post-apocalyptique et poétique d’après Le cintre était sur la banquette arrière d’Alain Rémond, paru aux Editions du Seuil et Points

Un jeune intello phobique des cintres bascule dans un entre-deux-mondes hostile et déshumanisé où les objets pensent et souffrent, où les humains finissent chosifiés, jusqu’à sa rencontre avec une étrange créature amnésique… Un été sur le Septième Continent, créé par la Compagnie Les Dézingueurs, retrace l’histoire émouvante de ces deux âmes égarées dans un univers parallèle féerique et absurde le Septième Continent des Objets : un voyage initiatique entre conte et humour, avec en filigrane une critique de notre société d’hyperconsommation.

À propos du spectacle:

« Ce triomphe d'un absurde, qui est pourtant déjà le lot quotidien de nombre d'habitants des continents terrestres, déconcerte et inquiète au premier abord. Mais quand on est deux, de bonne compagnie, et excellemment interprétées par François Audoin et Marianne Ayama, par ailleurs adaptatrice du livre d'Alain Rémond, on a moins peur.» Philippe Person, Froggy's delight, janvier 2017

À propos du texte:

« Ce recueil est une nouvelle occasion de se régaler » La Croix

« Au gré de son vagabondage hilare, ce fils de Desproges et du satiriste viennois Karl Kraus installe surtout un regard sur l'époque » Le Magazine Littéraire

-

Publié le 30 janvier 2017 par Manufacture des Abbesses

Manufacture des Abbesses

7 rue Véron

75018 Paris

M° Pigalle ou Abbesses

0142334203

Ouvert aujourd'hui : 10:30 - 19:30


Manufacture des Abbesses
7 rue Véron 75018, Paris
M° Pigalle ou Abbesses