Sur Les Pas De...

• Exposition de photographies à la Maison des Associations du 18e
Accueil » Expositions » Sur Les Pas De...

Depuis fin juin et jusqu’à fin septembre, la Maison des Associations du 18e accueille l’exposition de photographies Sur Les Pas De... Initié par l’association Terre Images, ce projet puise dans les racines et l’histoire de la photographie en suivant les pas de Seydou Keita, Avendon ou encore Doisneau. La particularité de ce projet est qu’il est le fruit d’un travail collectif, initié dans le but de créer du lien social à travers l’art et la culture.

 

Pour la petite histoire, Terre Images est une association créée en 2001 par Corinne Bardoux et Erwann Le Gars à l’occasion d’un voyage en Sibérie à la rencontre de populations en marge. Le couple, très impliqué dans le milieu associatif, souhaitait mettre ses compétences au service d’associations qui pourraient bénéficier de la visibilité offerte par leur travail (Corinne travaille dans la communication et Erwann est photographe). C’est ainsi qu’après la Sibérie, ils montent un projet d’exposition d’art contemporain dans le cadre du Voyage à Nantes. Le projet rencontre un vif succès le mécénat récolté leur permet de faire venir en France des artistes russes qui réalisent in-situ des œuvres monumentales, mais également une troupe de cirque composée d’enfants des rues, leur volonté étant de toujours faire se croiser art et social.

 

Il y a trois ans, Corinne et Erwann ont posé leurs valises à Montmartre, souhaitant de nouveau s’investir autour de projets sociaux. C’est ainsi qu’ils entrent en contact avec la Maison des Associations du 18e, qui les met en contact avec différentes associations autour d’un projet collectif.

 

Sur Les Pas De... met en scène des jeunes et des adolescents pour qui la « confrontation » avec l’objectif représentait un véritable défi.

 

Une première série de photos, en collaboration avec le collectif de théâtre La Bande A Léon, a été réalisée avec quatre classes du lycée Suzanne Lacore, où La Bande à Léon propose une classe de théâtre. Véritable expérience artistique et humaine, les jeunes ont découvert à quel point l’image qu’ils se faisaient d’eux était souvent faussée, et comment l’objectif pouvait faire d’eux de véritables modèles, n’hésitant pour certains à se mettre en scène à l’aide d’accessoires. Les photos ont été projetées lors d’un festival organisé dans l’enceinte du collège, et chaque adolescent a ensuite reçu un tirage de son portrait.

 

 

Avec SOS Casamance, association travaillant à améliorer les conditions sociales et éducatives des habitants de la Goutte d’Or, une série de portraits a été réalisée à l’occasion de la journée de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

 

Enfin, des portraits de jeunes boxeurs ont été réalisés en collaboration avec Amza, Graine de Boxeur, qui travaille à l’insertion des jeunes des quartiers sensibles, à la prévention de la déscolarisation et de la délinquance par la pratique de la boxe anglaise éducative.

 

 

Ce projet, entièrement bénévole et financé grâce au mécénat, est amené à être exposé dans d’autres lieux, mais en attendant, rendez-vous au 15 passage Ramey pour découvrir ce beau travail emprunt d’humanité et par la même occasion la Maison des Associations du 18e, véritable lieu de vie et d’échange ouvert à tous.

 

Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.