L'Hôtel Particulier Montmartre

• Le joyau secret de la Butte

Certaines légendes urbaines ont la peau dure, particulièrement à Montmartre, et celle de l’Hôtel Particulier en fait partie. Tout a été dit et raconté sur le lieu, depuis le Rocher de la Sorcière jusqu’à sa fréquentation, sans parler de la fermeture du fameux passage entre la rue Lepic et l’avenue Junot, dont on l’accuse régulièrement à tort. Le plus simple pour en savoir plus restait encore d’aller à la rencontre de son propriétaire, Oscar Comtet, qui nous a raconté l’histoire de ce qui, n’en déplaise à certains, reste l’un des endroits les plus magiques de la Butte.

 

Tout commence en 1871, année de construction de cette belle demeure de style Directoire nichée au cœur d’un écrin de verdure typiquement montmartrois. La maison a d’abord appartenu à la famille Hermès, puis aux Rothschild, avant d’être rachetée en 2007 par monsieur et madame Comtet. Le couple transforme le lieu en maison d’hôtes haut de gamme, puis choisit finalement de le revendre trois ans plus tard. Mais c’est sans compter sur leur fils, qui décide de reprendre les choses en main. Oscar est un créatif ; paysagiste de formation, il travaille dans le monde de la mode et du cinéma, et saisit immédiatement le formidable potentiel de la maison. Il monte d’abord un bar, où il propose entre autre des cocktails à base de fleurs oubliées. L’opération est un succès, et son père lui confie alors la direction de l’établissement ; à lui de le faire prospérer.

 

Oscar ne manque ni d’idées, ni de relations, ni de bon goût. Il commence par ouvrir un restaurant, puis se lance dans la rénovation complète de l’hôtel, bien décidé à en faire une vraie demeure familiale au style intemporel, pour ne pas dire hors du temps. Le bâtiment, qui est aujourd’hui officiellement le plus petit hôtel de Paris, abrite cinq suites, chacune offrant une mise en scène originale confiée à un artiste, dans le but de faire vivre aux clients une expérience unique, atypique et... particulière. Mission accomplie, puisque nombreux sont les grands noms de la mode ou du cinéma qui ont fait de l’Hôtel Particulier leur lieu de villégiature privilégiée : Angelina Jolie et Brad Pitt y ont séjourné, tout comme plus récemment Pamela Anderson ou Robert Dawney Jr.

 

 

Il faut dire que le lieu est idéal pour qui recherche raffinement et discrétion : « c’est un établissement d’épicurien dont le côté caché fait beaucoup fantasmer, mais qui n’en reste pas moins accessible ». En effet, il est tout à fait possible de profiter de l’Hôtel Particulier sans pour autant y dormir. Le restaurant Le Mandragore vous accueille du mercredi au samedi soir pour le dîner à partir de 19h30, le week-end pour le brunch, et, petit scoop, bientôt le midi pour une offre « pique-nique ». A l’étage inférieur, le bar Le Très Particulier est ouvert tous les jours de 18h à 2h, et propose une belle carte de cocktails préparés à base de produits frais souvent issus des jardins, ainsi qu’une sélection de tapas. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il est également possible de venir faire une pause en journée, autour d'un thé, d'un café ou de boissons fraîches à déguster dans les salons ou les jardins.

 

 

D’ailleurs, parlons-en des jardins, qui font partie intégrante de l’expérience de l’Hôtel. Comment ne pas tomber sous le charme de ces 900m2 de verdure dessinés par Louis Benech, le paysagiste du Jardin des Tuileries ? Des jardins dont s’occupe souvent Oscar Comtet lui même, n’oubliant pas sa formation initiale. D’ailleurs, il ne se définit lui-même ni comme un hôtelier (l’établissement n’est ainsi pas classé, par choix), ni comme un restaurateur. Ce qui lui plaît, c’est d’imaginer et de créer les histoires qui prendront vie à l’Hôtel Particulier. Et ce sont aussi tous les petits détails, parfaits ou imparfaits, qui font la différence, comme celui de pouvoir aller titiller le cochonnet sur le terrain de pétanque voisin, ou encore de manger les œufs fraichement pondus par les poules de la maison.

 

 

Oscar Comtet fourmille de nouveaux projets, à commencer par celui de célébrer bientôt dignement les dix ans de l’établissement, mais également de refaire progressivement la déco de l’hôtel « parce qu’il faut toujours savoir surprendre ». En attendant, n’hésitez pas à vous aventurer du côté de l’Hôtel Particulier, à franchir la grille côté avenue Junot (si la porte est fermée, il suffit de sonner) puis à pousser le portail de l’hôtel, et à découvrir ce lieu intemporel et réellement particulier.

 

Crédits photos : Hôtel Particulier Montmartre - Tous droits réservés

 

Restaurant Le Mandragore

  • Menus 3 et 5 services, à 58 et 72 euros.
  • Accords Mets & Vins 2 et 3 verres, à 22 et 30 euros.
  • Brunch samedi et dimanche servi de 12h à 16h (sur réservation entre 12h et 12h30) à 38€ par personne.

Bar Le Très Particulier

  • Cocktails à partir de 14€
  • Verre de vin à partir de 6€
  • Tapas à partir de 6€
Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
23 av Junot
75018 Paris
M° Lamarck Caulaincourt
0153418140
tous les jours

Vous aimerez aussi

• Contes et légendes de Montmartre