Ecrire ses chansons pour les nuls

• Concours

Que l’on ait l’oreille plus ou moins musicale ou un sens des mots plus ou moins aiguisé, on a tous des chansons qui font partie de nos vies, agissant comme de véritables Madeleines de Proust à l’écoute de quelques notes ou d’un simple refrain. Ainsi, « Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » vous amènera (si tant est que vous connaissiez la chanson, mais qui ne la connaît pas ?) directement dans les rues de Montmartre... Sauf que n’est pas Jacques Plante (pour les paroles) ou Charles Aznavour (pour la musique) qui veut ! Ainsi, écrire des chansons n’est pas donné à tout le monde, du moins tant qu’on n’a pas lu l’excellent Ecrire ses chansons pour les nuls paru il y a quelques jours chez FIRST Editions.

 

 

Montmartre justement, on y revient, puisque les auteurs, Sylvain Griotto et Catherine Pierre, sont tous deux montmartrois. Ce quartier, ils l’ont adopté à leur arrivée à Paris, et ne l’ont jamais quitté depuis. Originaire de Bretagne, Catherine connaissait déjà Montmartre avant de s’y installer puisque son oncle, à qui elle rendait régulièrement visite, était peintre en lettres rue Lecuyer. Pour elle, les parisiens habitaient tous à Montmartre, et en dehors de la Butte, on n’était plus à Paris ! Après l’obtention d’une maîtrise en arts du spectacle à Rennes, elle quitte sa province, « bien décidée à empoigner la vie », et s’inscrit dans une école de théâtre et de chant. C’est là qu’elle rencontre Sylvain, formé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et originaire d’Alès, et que commence leur histoire d’amour.

 

A l’époque, Catherine est serveuse à la Divette du Moulin (en haut de la rue Lepic) et le jeune couple noue très vite de solides relations amicales avec les gens du quartier. C’est donc tout naturellement qu’ils s’y installent et que leurs enfants y naissent quelques années plus tard. « A Montmartre, on a des copains partout, et on a créé un vrai réseau. On le dit souvent, mais ici, tout le monde se connaît ou presque ! C’est vraiment un quartier dont je ne me lasserai jamais, et autant je ne revendique pas mes origines bretonnes, autant je suis fière de dire que je suis montmartroise ! ». La Butte, Catherine et Sylvain l’aiment tellement qu’ils y ont monté une chorale, et qu’ils y ont même situé l’action d’Eva Pas à Pas, le conte musical symphonique pour enfants qu’ils ont écrit et composé à quatre mains.

 

Il y a quelques mois, les éditions FIRST contactent Sylvain pour écrire un nouvel opus de la collection « pour les nuls » consacré à la chanson. En couple à la ville comme à la scène, il ne connaissait pas de meilleure co-auteure que Catherine pour travailler sur le sujet. Mais si nos deux montmartrois sont des artistes accomplis, il leur a fallu complètement repartir de zéro, la difficulté de ce genre d’ouvrage étant de s’adresser à de vrais débutants. Et le résultat est impressionnant, car le livre est d’une richesse exceptionnelle. Tous les thèmes y sont abordés, depuis les sources d’inspiration et l’histoire des chansons jusqu’aux notions harmoniques en passant par les rimes, le vocabulaire ou encore les arrangements. On y trouve plein d’exemples ou d’extraits de partitions, et Catherine a même poussé le « vice » jusqu’à donner un titre de chanson à chaque chapitre ! Bref, c’est un boulot de dingue, et nul ou pas nul, c’est comme le dit l’éditeur, un ouvrage à mettre entre toutes les mains, qu’on soit complètement novice ou musicien initié.

 

Ce livre, il est, comme les « vrais » enfants de Catherine et Sylvain, né sur la Butte, puisque les premières pages ont été écrites dans les jardins du Musée de Montmartre et chez Soul Kitchen... Quant à la préface, elle est signée d’un autre montmartrois, Olivier Adam ; raison de plus pour vous donner envie de découvrir cette véritable bible d’écriture de la chanson.

 

Parce qu’ils avaient envie de gâter les montmartrois, Catherine et Sylvain, avec les éditions FIRST, vous offrent deux exemplaires de leur livre. Pour tenter votre chance, il suffit de remplir le formulaire avant le jeudi 19 avril à minuit ; les gagnants seront désignés par tirage au sort.

 

Le concours est terminé - Merci pour vos participations

 

Et pour finir, Catherine s’est prêtée du portrait chinois 100% montmartrois !

 

Catherine, si tu étais...

 

Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.