La nouvelle vie du Lamarck

• Bistronomie en toute simplicité

Durant des années, Montmartre a abrité l’un des meilleurs restaurants corses de Paris. Monique et François Grimaldi ont fait les beaux jours du Lamarck, réputé tant pour la qualité des plats préparés par madame que pour l’ambiance en salle assurée par monsieur, musicien et chanteur de talent. Au printemps dernier, le couple a décidé de retrouver l’Ile de Beauté pour y couler une retraite heureuse ; mais pas question de confier leur bébé à n’importe qui ! C’est donc logiquement un autre corse qui a pris la suite, même si aujourd’hui Le Lamarck n’est plus un restaurant corse mais une nouvelle adresse bistronomique qui commence déjà à faire pas mal parler d’elle tant on y mange bien.

 

Antoine Versini est donc, on vous l’a dit, d’origine corse. Il a gardé de son île l’amour du terroir et des bons produits. Malgré son jeune âge, il a déjà un beau pédigrée, puisqu’il a fait ses armes chez Joël Robuchon, à la Tour d’Argent et chez Lucas Carton avec Alain Senderens, excusez du peu ! Avec Le Lamarck, il réalise son rêve d’avoir enfin un lieu à lui, où il peut désormais exprimer toute la mesure de son talent. Ce qui l’intéresse, c’est de travailler les produits de saison, principalement locavores. Les fruits et légumes, issus de l’agriculture bio et paysanne et du commerce équitable, sont ainsi fournis par « Au bout du champ » rue Caulaincourt. Sur les planches de charcuterie, le jambon Prince de Paris règne en maître, tandis que le pain vient de chez Jean-Luc Poujauran.

 

Forcément, la carte évolue au fil des saisons, et en ce moment, on déguste les Saint-Jacques rôties endives meunières, la burrata des Pouilles noisettes torrefiées et crème de butternut ou le risotto aux crevettes roses sauvages de Patagonie entre autres. Les inspirations du chef sont multiples, mêlant les saveurs du terroir à celles découvertes lors des ses nombreux voyages. L’assiette est généreuse et les goûts sublimés, bref, difficile de ne pas se régaler...

 

 

Quant au décor, il a à peine changé, plus sobre, plus moderne, mais tout sauf tape à l’œil. On comprend assez vite que la vraie préoccupation d’Antoine, c’est d’abord ce qu’il y a dans l’assiette, et qu’en revendiquant une cuisine bistronomique, il s’intéresse avant tout à ce qu’on mange ; et c’est quand-même le plus important ! L’ambiance est chaleureuse, et ce dès 18h30, puisqu’une belle carte de cocktails permet de venir grignoter en afterwork des planches de charcuterie ou de fromage.

 

 

Pour perpétuer la tradition, Le Lamarck accueille régulièrement des musiciens, et les Grimaldi sont déjà revenus pousser la chansonnette, retrouvant leurs fidèles clients mais également les nouveaux. Antoine ne manque pas d’idées, et quelque chose nous dit qu’il nous réserve encore quelques surprises... En attendant, on vous invite vraiment à grimper tout en haut de la rue Lamarck et à découvrir au plus vite la cuisine du chef  Versini, vous serez forcément conquis !

Commentaires

Je ne connaissais pas le Lamarck, mais je me ferai un plaisir de le découvrir. Merci pour cette adresse
Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
8 rue Lamarck
75018 Paris
Montmartrobus
0153410160
Du mardi au vendredi de 12h à 14h30 et de 18h30 à 23h30 Le samedi de 11h45 à 15h30 et de 18h30 à 23h30 Le dimanche de 11h45 à 15h30

Vous aimerez aussi

• Un restaurant à l'image du quartier
• Merci Monsieur Le Letty !