Votre Maman

• Actuellement au Théâtre de l'Atelier (bon plan)
Accueil » Theatre » Votre Maman

Depuis le 19 avril et jusqu’au mois de juin, Catherine Hiegel, Bruno Putzulu, Philippe Fretun et Paul Rias sont sur la scène du Théâtre de l’Atelier pour Votre Maman, une pièce de Jean-Claude Grumberg, mise en scène par Charles Tordjman.

 

Dans une maison de retraite la maman reçoit les visites de son fils. Tantôt elle le reconnaît, tantôt elle le confond avec le directeur. Ces visites sont souvent agitées, pressées, semées de problèmes, de malentendus qui font naître d’étranges cocasseries et loufoqueries. Tout ça peut aller cahin-caha jusqu’au moment où la cocasserie a ses limites, jusqu’au jour où on lui annonce que sa mère a disparu…

 

On ne présente plus Jean-Claude Grumberg, l’un de nos plus brillants auteur de théâtre (L’Atelier, Zone Libre, Pour en finir avec la question juive...), récompensé de nombreuses fois pour l’ensemble de son œuvre. Il est heureux d'avoir pu monter Votre Maman au Théâtre de l’Atelier : « ce théâtre est un bijou, nous sommes dans l’un des plus beaux théâtre de Paris ».

 

Le théâtre de Grumberg nous concerne et nous touche. L’auteur manie à la perfection l’art d’aborder des sujets graves avec suffisamment d’humour pour que l’émotion et le rire vous cueillent là où on ne les attend pas ; « Grumberg ne cède jamais à la gravité du tragique, et se laisse rarement plomber par le malheur » (Charles Tordjman, qui signe sa quatrième mise en scène avec l’auteur).

 

Votre maman, c’est forcément un peu sa propre mère : « Catherine Hiegel et ma maman ont en commun la répartie ». Mais cette maman, c’est un peu aussi la nôtre, et ce qui l’intéresse avant tout, c’est son parcours à elle, pas sa maladie, car sans qu’elle soit jamais citée, c’est bien de la maladie d’Alzheimer dont il est question. C’est même plus généralement le sujet de la mémoire qui est abordé, au sens large du terme : « Sans connaissance du passé, on n’a pas d’avenir. On vit dans une société de l’immédiat, le passé et l’avenir sont en train de disparaître, on ne parle qu’au présent. Nous avons besoin de cultiver cette mémoire, et le théâtre, c’est le lieu de la mémoire. »

 

Si Catherine Hiegel a déjà joué du Grumberg, c’est une première pour Bruno Putzulu, qui s’est avoué impressionné par le texte, d’autant qu’il a lui-même vécu cette situation. « Grumberg n’est pas un auteur facile à jouer, parce qu’on ne sait jamais de quel côté on doit aller. Mais c’est passionnant, car le texte n’est jamais épuisé par les histoires qu’il raconte, et continue chaque soir de révéler des secrets. Les situations sont suffisamment fortes pour donner le diapason, permettant à l’acteur de ne pas avoir de questions à se poser ». Catherine Hiegel confesse quant à elle que « les personnages qui perdent la mémoire sont particulièrement difficiles à jouer, car il n’y a aucune logique dans leur tête. ». Mais quant on connaît le talent de l’actrice, nul doute qu’une fois de plus, son interprétation sera remarquable.

 

Vous l’aurez sans doute compris, si nous avons eu la chance de rencontrer l’équipe de Votre Maman quelques jours avant la première représentation, nous n’avons pas encore pu voir la pièce. Et peut-être la verrez-vous avant nous, puisque nous avons pour vous un bon plan exclusif !

 

Réservez votre place pour les représentations du mardi 25 au vendredi 28 avril avec le code MONTMARTRE ADDICT, et bénéficiez d’un tarif de 20€ (au lieu de 37€)

en 1ere catégorie !

 

Réservations uniquement par téléphone au 01 46 06 49 24

 

 

Crédits photo couverture : Théâtre de l'Atelier

Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 Place Charles Dullin
75018 Paris
M° Anvers ou Abbesses
0146064924

Vous aimerez aussi

• Nouvelle vie montmartroise