Rosa Mystica

Publié par Maison Mirabilē le 8 juin 2023

L’artiste Amy Hilton présente « Rosa Mystica » chez Maison Mirabilé.

L’exposition présente des peintures et des dessins qui peuvent sembler des entités séparées à première vue, mais qui conservent une unité intégrée dans le contexte du jardin secret dans lequel ils s’inscrivent, parmi les fleurs déjà épanouies à la Maison Mirabilē.

Selon l’artiste, le fait que personne ne puisse expliquer l’origine du mot « rose », qui dérive du grec rhodon, fait partie du mystère. Les Grecs ont supposé que leur mot était lié à rheein, couler, car le parfum de la rose s’en échappe comme une rivière d’expérience qui coule sans fin, tandis que sa vie s’écoule comme du sang. On peut aussi y voir un débordement de plénitude, de perfection, comme l’ont fait les bâtisseurs de la cathédrale de Chartres lorsqu’ils ont créé les grandes rosaces pour inonder l’église de la lumière du coucher du soleil.

Des moments d’esprit et de lumière sont capturés par l’artiste, inspiré par toutes les couleurs que l’on peut trouver dans la simple rose noire peinte à l’encre de Chine sur du papier de riz. Toutes les couleurs résident dans le noir, tout comme l’illumination peut naître de l’obscurité. Grâce à des pigments minéraux naturels tels que la tourmaline, l’œil de tigre, la purpurite, ainsi que des aquarelles douces et de l’eau de rose, les formes abstraites coulent et se fondent les unes dans les autres. Les peintures et les dessins d’Amy Hilton sont le résultat d’une expérience intérieure, exprimée par des formes et des couleurs qui se chevauchent. Les dessins au pastel sec mélangés ajoutent des textures veloutées comme celles que l’on trouve à la surface d’un pétale de rose.

Rosa mystica prolonge la fascination et les recherches continues d’Amy Hilton sur le symbolisme particulier de la rose, de la roseraie et de leurs liens complexes avec la métaphysique et la spiritualité. La rose possède un pouvoir symbolique extraordinaire : celui du mystère, de l’ultime, de l’indéfinissable – de la beauté et de l’amour, de la contemplation et du silence. Fleur de l’univers, mandala qui se déploie à l’infini, elle est le mystère au cœur des choses et l’ordre ineffable que l’on nomme cosmos.

Amy Hilton (née en 1986 au Royaume-Uni) est diplômée en littérature anglaise et théâtre du Goldsmiths College de l’université de Londres. En janvier 2008, elle s’est installée dans les Alpes françaises pour se reconnecter à la nature – où ses aspirations artistiques se sont développées au fil des saisons passées entre les vallées et les sommets. Aujourd’hui, elle vit et travaille à Paris.

Vernissage samedi 10 juin de 18h à 22h.

M° Lamarck Caulaincourt

06 58 34 96 30

Ouvert aujourd'hui : 11:00 - 15:00
  • Lundi Fermé
  • Mardi 14:00 - 20:00
  • Mercredi 12:00 - 20:00
  • Jeudi 12:00 - 20:00
  • Vendredi 12:00 - 20:00
  • Samedi 12:00 - 20:00
  • Dimanche 11:00 - 15:00

Maison Mirabilē
29 rue Francoeur 75018, Paris
M° Lamarck Caulaincourt