Mezaia ou les plaisirs de la vie

Dealer de houmous à Montmartre

Il y a un peu plus d’un an, la rue La Vieuville (et les montmartrois) découvrait avec délice la cuisine levantine de Mezaia. Un lieu au format de poche autoproclamé dealer de houmous, dont le nom signifie les plaisirs de la vie. Et c’est vrai qu’ici, du plaisir, on en prend beaucoup, car qui n’a jamais goûté le houmous à la truffe de Mezaia n’a jamais ressenti une telle sensation. Quand on pense qu’au départ le papa de Marc n’en voulait pas...

L’Hôtel Particulier Montmartre

Le joyau secret de la Butte fait peau neuve

Certaines légendes urbaines ont la peau dure, particulièrement à Montmartre, et celle de l’Hôtel Particulier en fait partie. Tout a été dit et raconté sur le lieu, depuis le Rocher de la Sorcière jusqu’à sa fréquentation, sans parler de la fermeture du fameux passage entre la rue Lepic et l’avenue Junot, dont on l’accuse régulièrement à tort. Le plus simple pour en savoir plus restait encore d’aller à la rencontre de son propriétaire, Oscar Comtet, qui nous a raconté l’histoire de ce qui, n’en déplaise à certains, reste l’un des endroits les plus magiques de la Butte.

Aux Vins Vivants

Deux salles, deux ambiances !

Vous l’aurez certainement remarqué, les cavistes fleurissent un peu partout depuis quelques mois dans le quartier. De là à penser que les montmartrois sont de gros consommateurs de vin, il n’y a qu’un pas qu’on n’osera pas franchir ! Parmi toutes ces adresses, certaines méritent qu’on s’y attarde plus que d'autres, et particulièrement Aux Vins Vivants rue Marcadet, où l’on peut acheter ET boire du vin, mais aussi manger.

BIZAS

LA (VRAIE) VIE DE QUARTIER À MONTMARTRE

Chez Bizas, pas besoin de pousser la porte, qui est toujours ouverte. C’est une fois qu’on se trouve à l’intérieur que cela se complique. Difficile de savoir où donner de la tête tant les étals font envie. Le concept ? Un mini-marché de proximité où on trouve de tout, et qui évite de courir partout. L’espace de 110m2 a été pensé pour créer une atmosphère conviviale et faciliter la circulation.

BlackBird Coffee

Le coffee shop le plus souriant de la Butte

Cela fait maintenant près d’un an que le 54 rue des Trois Frères laisse filtrer chaque matin une douce odeur de café. Rien d’étonnant à cela puisque c’est à cette adresse que Steeve a ouvert son coffee shop à Montmartre. BlackBird Coffee est l’une de ces adresses où la pause café ne se résume pas à siffler en vitesse un simple espresso et qui rend vite accro.

Où boire un verre en août à Montmartre ?

Notre top 5 des adresses qui restent ouvertes

Le plus grand plaisir des Montmartrois au mois d'août ? Profiter de leur quartier en toute intimité. Un peu de répit avant la rentrée ne fait de mal à personne et même si l'on risque des croiser des touristes, la Butte vit sa saison d'été au ralenti. On flâne dans les rues, on se prélasse sur un banc, on écoute sonner les cloches de l'église et on savoure avec délice l'ambiance de village retrouvée. Mais quand il s'agit de boire un verre, la tâche se complique. Heureusement, il reste quelques bonnes adresses ouvertes.

Du grain à la tasse

Café artisanal chez The Beans on Fire

Il était une fois deux colombiens, Andrès et Maria, qui décidèrent un jour de redonner au café ses lettres de noblesse. Leur idée ? Tracer un chemin plus humain entre le grain et la tasse, et rendre le café de spécialité accessible à tous. On était déjà totalement fans du coffee shop ouvert à Montmartre il y a un peu plus d’un an, on l’est encore plus depuis qu’on connaît l’histoire de The Beans On Fire ; on vous raconte !

Racines

Le primeur qui fait le bonheur au Nord de la Butte

C’est en rejoignant la mairie du 18ème en septembre dernier qu’on est tombé sur Racines, la nouvelle épicerie qui fait chavirer l’Est de la Butte. C’est d’ailleurs le même trajet qu’ont emprunté Laura et Max il y a trois ans en débarquant aux Abbesses pour la première fois. Une idylle Montmartroise naît alors, mais pas vraiment au bon endroit quand on sait que le premier appartement du couple se situe juste au-dessus de la poissonnerie Pépone. Et que Max n’aime ni le poisson, ni les crustacés. Alors ouvrir ses fenêtres chaque matin et sentir l’air marin, c’était compliqué.

Félicité

La pâtisserie montmartroise haute en couleur

Quand on arrive au pied du Funiculaire, on a d’yeux que pour le Sacré-Cœur. Mais depuis quelques mois une nouvelle vitrine vaut le coup d’œil. Félicité, c’est une explosion de couleurs et de bonne humeur, portée par une personnalité pas comme les autres : celle de Davis. Un jeune chef-pâtissier débordant d’imagination, qui croit en sa chance et force sa bonne étoile. Avant de débarquer à Montmartre, c’est de l’autre côté de l’Atlantique qu’il a décidé de provoquer son destin. Passionné par Dominique Ansel, meilleur chef pâtissier du monde en 2017, il demande à un ami influenceur de passage à New-York de l’interpeller sur Instagram en le tagguant dans ses stories. Son objectif ? Intégrer la brigade d’une de ses boulangeries de Soho ou West Village, peu importe. Et apparemment c’est en y allant au culot qu’on a sa part du gâteau.

Pita, le royaume du sabich à Montmartre

Si vous n’avez jamais eu la chance de déambuler dans les rues de Tel Aviv, offrez-vous au moins une escapade à Montmartre, rue des Trois-Frères, histoire de dévorer un des fameux sabich (prononcez « Sabirrrr ») de chez Pita.

La Goulue

Le bar à cocktails où il fait bon boire à Montmartre

Le quartier des Abbesses ne se résumant pas seulement à sa rue, les bonnes adresses se dénichent surtout aux alentours, comme celle de La Goulue, bistrot d’habitués et bar à cocktails à la nuit tombée. Le QG est parfait pour l’apéro, où il fait bon vivre, bon boire et bon manger.

Le Château de ma Reum

Un air de Pagnol sur la Butte

Que diriez-vous de déguster un verre de Châteauneuf-du-Pape dans une cave qui sent bon la Provence en plein cœur de Montmartre ? Si comme nous vous aimez le soleil, les champs de lavande et le chant des cigales, on vous donne rendez-vous au Château de ma Reum, où vous serez accueillis par Stanislas, dont l’accent chantant vous confirmera qu’il est plus que légitime pour parler des vignes de sa région natale.

Sapajou

La cave à manger la plus cool de Montmartre

S’il y a bien un quartier à Paris où l’on se retrouve pour boire des coups, c’est à Montmartre ! La Butte ne cesse de séduire les bons vivants pour son esprit village et son sens de la fête. Quelle que soit la saison, les restaurants, les bars et les terrasses ne désemplissent pas mais les bonnes adresses, elles, se refilent sous le manteau (ou sur Montmartre Addict !). C’est le cas de Sapajou, une nouvelle cave à manger idéalement située entre Lamarck et Jules Joffrin, où les bonnes bouteilles s’accompagnent d’assiettes qui sortent de l’ordinaire.

Le L.A.B Français

Local, artisanal et bon

Il y a quelques mois, c’est avec délice que la rue Houdon a vu s’ouvrir les portes d’une nouvelle épicerie, au bleu roi et aux étals colorés. Sandrine, la maîtresse des lieux, fait partie de ces montmartroises capables de parcourir des kilomètres à pied pour (mieux) manger. Mais ce qui l’a décidé à ouvrir sa propre boutique, c’est quand une voisine lui a dit : « Pour faire ses courses à Montmartre, c’est rue Lepic ou aux Abbesses, mais en allant vers Pigalle, à part le Monoprix, il n’y a rien de bien ».

Chez Zena ou le doux goût des mezzés de quartier

Si vous cherchez une bonne adresse à Montmartre pour manger libanais, on vous conseille de dévaler la rue Dancourt pour tester la cuisine de Chez Zena. Tout récemment expatriés de Lamarck-Caulaincourt, Zena et son mari Samer y avait déjà séduit le quartier depuis plusieurs années et on retrouve leur tout nouveau restaurant en contrebas du théâtre de l’Atelier.

Octave Kasakolu ou la revanche du Riwi à Montmartre

juste après les Tantes Jeanne

On avait depuis longtemps craqué pour Les Tantes Jeanne qui, dès son ouverture en 2011, avait fait souffler un vent de gastronomie sur la rue Véron. On a donc naturellement succombé en 2019 lors de l’ouverture du Riwi, le second restaurant du chef Octave Kasakolu. Deux adresses incontournables à Montmartre pour peu qu’on soit un minimum gourmet ou connaisseur, et qui méritent qu’on s’y attarde autant pour leur histoire que pour ce qu’on y mange.

Le Bouclard

Le paradis des bons vivants

Le Bouclard est une adresse de connaisseurs, le genre d’endroit où l’on peut arriver par hasard si un ami bien intentionné ne nous en n’a pas déjà vanté les mérites, mais dont quoi qu’il arrive on se souvient très longtemps, pour peu qu’on soit amateur de bonne chère et bon vivant.

Bibiche ou la renaissance d’une institution

Entre modernité et tradition

Voilà une adresse qui a fait parler d’elle avant même son ouverture, lorsque fin 2019, les montmartrois ont découvert avec stupeur la fermeture définitive de La Pomponette. Qu’allait donc devenir cette institution de la rue Lepic ouverte en 1909 et qui n’avait quasiment pas changé depuis ? Les spéculations allaient bon train, avant que la réponse ne tombe moins de deux mois plus tard à l’ouverture de Bibiche, à peine un mois avant le confinement de mars 2020. Difficile de se faire connaître dans ces conditions, alors que tout avait très bien commencé…

Prenez de l’altitude chez Babalou

La pizzeria la plus haute de Paris

Si vous cherchez la pizzeria la plus haute de Paris, c’est forcément à Montmartre que vous la trouverez ! Tout en haut de la rue Lamarck, Babalou a ouvert ses portes en 2011, reprise en juillet 2018 par Gilles et Janique qui continuent de régaler les montmartrois et les touristes affamés après leur ascension de la Butte.

Ô Bubble

Le temple du Bubble Tea (mais pas que) à Montmartre

Depuis 2012, Ô Bubble est le hot-spot de tous les ados à Montmartre, fans de cette boisson taïwanaise à base de thé et de perles de tapioca. Leurs parents, et même les adultes qui n’ont pas d’enfants, ont eux aussi adopté le lieu, repris en 2017 par trois passionnés du fait-maison qui en ont fait un véritable salon gourmand.

Küto ou le savoir-faire gastronomique à emporter

Simple, bon et bon pour la santé

Dans l’inconscient collectif, street food est souvent synonyme de malbouffe. C’est un peu moins vrai depuis que, situation sanitaire oblige, les restaurants se sont mis à proposer leurs plats à emporter, mais les clichés ont parfois la vie dure. Nous, on en connaît deux qui vont définitivement vous faire changer d’avis sur le sujet. David Coulomb et Michael Sanhes se sont ainsi récemment associés pour créer Kutö, une « dark kitchen » 100% livraison qui compte déjà trois premières marques : Toster, Honi Poki et Hikyõ. Et on les aime d’autant plus qu’ils ont eu la très bonne idée d’installer leurs cuisines dans le 18e arrondissement, au pied de la Butte Montmartre. Retour sur le parcours hors norme de deux entrepreneurs passionnés et ambitieux.

Les épicuriens ont leur maison à Montmartre

Comptoir de dégustation et épicerie fine

On adorait déjà la petite placette arborée au croisement des rues Lamarck et Mont-Cenis, mais on l’aime encore plus depuis que la Maison des Épicuriens y a ouvert ses portes il y a bientôt un an ; un lieu de plaisir et de gourmandise que tout montmartrois se doit de connaître !

Fingle, maison de cuisine à Montmartre

Havre de paix et de gourmandise au pied de la Butte

C’est le genre d’endroit dont on ne peut soupçonner l’existence tant qu’on n’a pas poussé la porte de l’immeuble. Imagineriez-vous trouver, après avoir traversé le hall d’entrée, une maison digne d’un conte d’Andersen plaquée au fond de la cour ? Ne vous attendez pas pour autant à être accueilli par un ogre ou un lutin ! Michel-Antoine, votre hôte, vous ouvre les portes de Fingle, sa maison de cuisine au pied de la Butte Montmartre ; visite guidée de ce havre de paix et de gourmandise…

Le Cépage Montmartrois

Brasserie authentique à Montmartre

A la croisée de deux escaliers et de la rue Caulaincourt, entre la très chic avenue Junot et la populaire rue Lamarck, Le Cépage Montmartrois est le reflet de toute la diversité de Montmartre. Du premier café à 7h du matin au dernier verre avant minuit, on y croise une clientèle aussi sympathique qu’hétéroclite, qui continue de faire vivre l’une des plus anciennes brasseries du quartier.

Où bruncher à Montmartre ?

Depuis quelques années, le brunch a largement supplanté le déjeuner dominical dans le coeur des parisiens. Pour tous ceux qui ont des à priori sur le sujet, on vous a concocté un dossier parfait pour profiter du midi le week-end à Montmartre. Que vous vous donniez rendez-vous à 11h ou à 13h, que vous soyez en gueule de bois ou en pleine forme, et que siroter un café tout en dévorant une tartine de saumon gravelax fasse partie de vos péchés mignons, vous trouverez sûrement une bonne adresse à tester dans le quartier.

La petite dernière

Votre bar de quartier préféré

Si vous vous demandiez qui se cachait derrière La petite dernière, vous ne risquez pas d’être déçus. Manon, cadette d’une fratrie de quatre frères et soeurs, a toujours apprécié le contact avec les gens et le goût des bonnes choses. Serveuse à la Bascule aux Abbesses, elle découvre peu à peu la Butte Montmartre et décide d’y ouvrir son propre bar. C’est rue de la Fontaine du But, à la place de l’ancien Festin Nu, que son aventure démarre. Idéalement situé au pied du métro Lamarck-Caulaincourt et à deux pas de Jules Joffrin, ce petit mouchoir de poche a connu bien des évolutions, sa première licence de débit de boisson datant de 1914 !

Le goût du bon pain à l’Atelier P1

Chronique d’un succès mérité

Bien que les chiffres soient largement inférieurs à ceux du début du siècle*, saviez-vous qu’en France, on consommait toujours en moyenne 125 grammes de pain par jour, soit l’équivalent d’une demi-baguette par personne ? Pour autant, bien que les français en soient friands, ils n’ont pas pour autant la culture du pain. C’est du moins l’avis de Julien, qui propose d’inverser la tendance et d’apprendre les secrets de la fabrication du pain bio au levain dans son atelier-boulangerie de la rue Marcadet...

Chez Gusto Al Dente

Ma che pasta !

Les pâtes font incontestablement partie des plats préférés des Français, puisqu’il s’agit de l’un des dix aliments les plus consommés dans l’hexagone, représentant environ huit kilos par an et par habitant ! A Montmartre, les vrais amateurs de pasta à l’italienne se régalent depuis presque un an et demi chez Gusto Al Dente ; direction le bas de la rue Lamarck pour un voyage qui vous en mettra plein les papilles...

La Cachette de Paris

Le meilleur de la capitale à Montmartre

« Ce serait un lieu de rencontre et d’échange dans un quartier sympa, plutôt dans le Nord de Paris, un endroit où l’on pourrait se poser, boire un verre ou grignoter une pâtisserie en journée, déjeuner le midi, et d’où pourraient partir des visites de Paris... » C’est à peu près la conversation qu’ont dû avoir il y a bientôt dix ans Marion, Julie et Théo, étudiants à l’époque, et que l’on retrouve aujourd’hui à La Cachette de Paris...

Tous à La Mascotte !

depuis 130 ans au coeur des Abbesses

Celui qui n’a jamais siroté un verre de vin blanc le dimanche midi accompagné de quelques fruits de mer au comptoir de La Mascotte peut-il être considéré comme un vrai montmartrois ? Certainement pas vous répondront les puristes ! Une chose est sûre, c’est que la célèbre brasserie de la rue des Abbesses fait incontestablement partie des lieux incontournables à Montmartre, et cela ne date pas d’hier ; retour sur l’histoire de l’un des établissements phares de la Butte...

L’Epicerie Des Environs

Mangeons local à Montmartre

Du 10 au 25 septembre se déroulent les semaines « Mangeons local en Île-de-France » : une belle occasion d’intégrer plus de produits de la région dans nos repas au quotidien ! Et ça tombe bien, puisqu'à Montmartre se niche un bel endroit aux murs bleu profond et aux jolies étagères en bois : l’Épicerie des Environs.

Bienvenue chez La Bossue

Salon de thé vintage et gourmand à Montmartre

« Tu connais la Bossue ? Tu es allé chez la Bossue ? ». Depuis presque deux mois, tout le monde ou presque à Montmartre parle d’elle. Mais alors, qui est donc cette fameuse Bossue ? Ce que l’on remarque chez elle, c’est son chignon, et le fait qu’elle passe ses journées derrière ses fourneaux.

neo.T.

Sur la route du thé à Montmartre

L'aventure a commencé il y a tout juste sept ans. Valérie est passionnée par la Chine et les voyages, et alors qu'elle exerce un métier qui n'a pas grand chose à voir, elle décide de tout quitter pour monter sa maison de thé. Elle étudie le marché, se fait accompagner, et par un heureux concours de circonstances, déniche une jolie boutique en haut de la rue des Martyrs ; parce que pour cette enfant du 18e, Montmartre était une évidence !  En octobre 2007, neo.T. ouvre ainsi au 89 rue des Martyrs, avec à l'époque environ 120 références.

Quoi de neuf à Montmartre ? Décembre 2022

A peine deux mois se sont écoulés depuis notre dernier dossier quoi de neuf à Montmartre, et on a déjà recensé plus de quinze nouvelles adresses, sans compter toutes celles qu'on n'a pas encore eu le temps d'aller voir ou de tester (ne vous inquiétez pas, on arrive). Voici donc nos dernières trouvailles dans le quartier...

Le top 5 des soirées Beaujolais Nouveau à Montmartre

Edition 2022

Le Beaujolais Nouveau, il y a ceux qui aiment, et ceux qui détestent. Il n’empêche que chaque année, la découverte du fameux millésime donne lieu à des soirées toujours festives et arrosées*. Montmartre ne déroge jamais à la tradition, et de nombreux bars et restaurants s’animeront jeudi 17 novembre pour l'occasion. Choisis ton camp camarade, et découvre notre top 5 des lieux où fêter le Beaujolais Nouveau (ou pas) à Montmartre...

Quoi de neuf à Montmartre ? Septembre 2022 #2

Gourmandises

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Montmartre attire définitivement les bonnes tables et les endroits cool. On en veut pour preuve les dernières pépites gourmandes dénichées dans le quartier. Bon appétit !

Le top 5 des coffee shops à Montmartre

S’il y a bien une chose qu’on aime à Montmartre c’est prendre le temps de siroter un café brûlant, en regardant défiler les passants. Encore mieux si la mousse est Instagrammable, que la playlist est cool et qu'on peut y dévorer un cinnamon roll. Trois critères déterminants pour tout « coffee addict » qui se respecte. Et comme il serait inenvisageable de quitter le quartier ne serait-ce que pour boire un latte, on partage avec vous nos meilleures adresses.

Quoi de neuf à Montmartre ? Avril 2022 #2

Gourmandises

Après le shopping, il est temps de découvrir quelques adresses gourmandes dans le quartier : celles qui viennent d'ouvrir, mais aussi celles qu'on vient de découvrir ! Attention, on a déniché des pépites !

Où manger asiatique à Montmartre ?

Les meilleures adresses de la Butte

Ne vous est-il pas déjà arrivé d’avoir envie de « manger chinois » alors qu’en fait vous rêviez d’un bobun, plat typique de la cuisine vietnamienne ? La cuisine asiatique est en effet particulièrement riche et variée, et si l’un des points communs réside notamment dans le mode de cuisson et l’utilisation d’ingrédients de base comme le riz, il est souvent difficile de s’y retrouver parmi les innombrables spécialités locales. N’empêche que la cuisine asiatique on adore ça, ce qui nous a donné envie de faire un tour des meilleurs restaurants asiatiques à Montmartre.

Quoi de neuf à Montmartre ? Janvier 2022

Après l'effervescence des fêtes, on a enfin pris le temps de repérer et de tester les nouveautés du quartier : des adresses gourmandes, design et fashion qui feront le bonheur de bien des montmartrois ! 

1 2 3 5