Ma Rue Par Achbé

• Ses mots à la craie

Que vous passiez régulièrement ou occasionnellement par le haut de la Butte Montmartre, vous avez sans doute remarqué depuis quelques semaines la présence de phrases écrites à la craie sur le trottoir : une écriture presque enfantine, des mots simples, des messages poétiques et souvent percutants signés Ma Rue Par Achbé. Et pour peu que vous ne l’ayez pas surprise à l’œuvre tôt le matin devant chez elle, vous ne savez donc pas qui se cache derrière ces messages...  

 

Crédit photo : Sandy Allain

 

Tout commence fin mars dernier. Claudie habite ici depuis des années. Sa rue, c’est un peu la rue Gama ; comprendront ceux qui se souviennent de cette publicité pour une marque de lessive où se côtoyaient des jeunes, des vieux, des gens de toutes les couleurs (et quelles couleurs !), un peu comme dans un film de Jacques Demy. Après avoir tant pleuré, la rue reprend vie grâce à Claudie et à ses messages emprunts d’humanité et de bienveillance.

 

Crédit photo : Ma Rue Par Achbé

 

Beaucoup la connaissent, car elle est une figure incontournable du quartier, tout comme l’était notre ami Hervé Baudry, son mari dessinateur de presse décédé il y a tout juste un an là, devant chez eux, sur ce trottoir... Achbé, c’est donc un hommage à Hervé, ses initiales, les mêmes que celles du fameux crayon. Il n’y avait pourtant rien de prémédité dans sa démarche. C’est juste qu’à force de voir passer les touristes arpentant sa rue pour grimper jusqu’au Sacré Cœur, elle a eu l’idée de leur adresser un message : « Ça monte, hein ? ». Elle trouve des craies laissées par ses enfants, et commence à écrire sur le trottoir, mais aussi sur les tranches des escaliers... La rue devient son manuscrit, et chaque jour elle poste une photo en noir et blanc sur les réseaux sociaux, d’abord sur sa page Facebook personnelle, puis sur son compte Instagram, et enfin sur la page Ma rue par Achbé créée le 1er mai.

 

Crédit photo : Ma Rue Par Achbé

 

 

Le talent de Claudie et la viralité des réseaux font le reste, atteignant un sommet ce week-end durant lequel son message en hommage à Simone Veil a été partagé par plus de 107 000 personnes ! Oui oui, vous avez bien lu, et ce n’est certainement pas fini... On veut bien croire que Claudie ne s’attendait pas à un tel phénomène, comme quoi quand on écrit avec son cœur, les gens ne s’y trompent pas.

 

Crédit photo : Ma Rue Par Achbé

 

Il faut dire que les mots, elle les aime, et comme elle le dit elle même, il faut croire que les mots l’aiment. Elle en a d’ailleurs fait son métier, conceptrice-rédactrice, créant depuis des années des messages et autres slogans pour des marques ou des entreprises. Aujourd’hui, elle a décidé de les "craier", dans une démarche nulle autre qu’affective. Ses messages, elle les adresse à ceux qui les liront en passant ou qui les verront depuis le ciel...

 

Crédit photo : Sebastiano d'Ayala Valva

 

Ses messages sont surtout porteurs d’espoir. Claudie est animée par une énergie et une volonté qui forcent l’admiration, mais au delà de son histoire personnelle, elle souhaite surtout créer du lien en véhiculant des valeurs simplement  humaines: « Oui j’ai la naïveté de croire que l’amour combiné à l’humour est, pour l’humain, une énergie durable, la seule valable. Et si, finalement, le véritable naïf était celui qui ne croyait pas en cela ? ».

 

Elle a choisi son quartier pour terrain de jeu, mais ses messages sont désormais lus partout grâce aux réseaux sociaux. La prochaine étape serait de partir à la rencontre de tous ces lecteurs anonymes et de craier ses mots sur les trottoirs des grandes villes du monde ; parce qu’existe-t-il valeur plus universelle que l’amour ? Et nous, on se souviendra que c’est à Montmartre que tout a commencé...

 

Crédit photo : Ma Rue Par Achbé

Commentaires

Merci Achbé, ça fait du bien.
Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.