A comme Anaïs – rencontre avec Béatrice Commengé

Le 20 novembre 2016

Dimanche 20 novembre 2016, 20h

À l'issue de la représentation Béatrice Commengé, traductrice de la Correspondance entre Anaïs Nin et Henry Miller et du Journal d'Anaïs Nin, ainsi que Françoise Courvoisier, metteur en scène de A comme Anaïs, nous font le plaisir de se joindre aux comédiens et au public pour une rencontre exceptionnelle ! L'occasion pour vous de discuter de la passion des deux écrivains, du spectacle ou encore de vos lectures.

La soirée se terminera comme à notre habitude autour d'un verre !

Au plaisir de vous retrouver pour cette soirée !

Lien Facebook de l'événement : https://www.facebook.com/events/1599647527011536/

20H: A COMME ANAIS
Anaïs a vingt-huit ans, elle est mariée à un banquier et vit à Louveciennes dans la banlieue de Paris lorsqu’elle rencontre Henry Miller, de douze ans son aîné. Elle tient son journal depuis l’enfance, ce fameux Journal qui la rendra célèbre plus tard et elle vient de publier «Lawrence : une étude non professionnelle», un courageux plaidoyer en réponse au scandale soulevé par la parution de «L’Amant de Lady Chatterley». Quant à Henry Miller, arrivé depuis peu de New York, il s’apprête à lancer sa première bombe : «Tropique du Cancer». C’est le début d’une folle passion, d’un amour d’autant plus puissant qu’il semble impossible. Les deux écrivains se retrouvent clandestinement dans les bistrots de Montmartre, puis dans la chambre louée par Henry…
———-
21H30: RENCONTRE – sur entrée libre

La presse en parle:

« C'est à une plongée en apnée littéraire que Françoise Courvoisier convie les spectateurs de « A comme Anaïs ». Une plongée à la fois intellectuelle et sensuelle.» Froggy's delight, Philippe Person, 6 novembre 2016

« Créée en 2013 au Poche à Genève, la pièce est portée par les incarnations plus vraies que nature de Frédéric Landenberg et Olivia Csiky Trnka. A comme Amour, Appétit de vivre. A comme Anaïs. » 800 Signes, 4 nov. 2016

« Un pari réussi pour cette belle et efficace adaptation d'une correspondance fascinante. Et un spectacle qui redonne l'envie d'écrire des lettres d'amour. » Reg'arts, 2 nov. 2016

-

Publié le 16 novembre 2016 par Manufacture des Abbesses

Manufacture des Abbesses

7 rue Véron

75018 Paris

M° Pigalle ou Abbesses

0142334203

Ouvert aujourd'hui : 10:30 - 19:30


Manufacture des Abbesses
7 rue Véron 75018, Paris
M° Pigalle ou Abbesses