Amargi

Le 13 octobre 2016

Notre société croule sous les dettes, privées ou publiques ; chaque individu est hanté par le souci d'accéder à la monnaie, pour assurer sa subsistance… L'angoisse monétaire pèse ainsi sur la totalité de nos existences. Que se cache-t-il derrière cette angoisse ? Pourquoi la dette est-elle devenue ce piège fatal ? Comment reprendre la main sur la création monétaire ?

La compagnie ADA-Théâtre propose un spectacle ludique et didactique, épique et poétique sur la dette et la monnaie : pour enfin lever l'inhibition qui nous tient médusés devant l'horreur de l'argent.

Ainsi peut-on espérer renouer, sinon avec la solvabilité, du moins avec l'intelligibilité de ce système moins tragique qu'il n'en a l'air : car ce que les humains ont fait, ils peuvent le défaire, pour le faire autrement. Cela suppose un peu d'imagination, le goût de la transformation, la joie de l'émancipation ; et le plateau de théâtre est fait pour ça…

de : Judith Bernard
mise en scène : Judith Bernard

avec : Judith Bernard, Gilbert Edelin, David Nazarenko (en alternance), Benjamin Gasquet, Antoine Jouanolou, Toufan Manoutcheri et Frédéric Harranger aux percussions.

 

Du 13 octobre au 4 décembre
Du jeudi au samedi à 21h et le dimanche à 17h

-

Publié le 28 septembre 2016 par Manufacture des Abbesses

Manufacture des Abbesses

7 rue Véron

75018 Paris

M° Pigalle ou Abbesses

0142334203

Ouvert aujourd'hui : 10:30 - 19:30


Manufacture des Abbesses
7 rue Véron 75018, Paris
M° Pigalle ou Abbesses