hiroshima mon amour

Du 18 décembre 2018 au 31 décembre 2018

L’une de nos plus grandes comédiennes françaises revient au Théâtre de l’Atelier pour 10 représentations exceptionnelles !

HIROSHIMA MON AMOUR de Marguerite DURAS

Adaptation et mise en scène de Bertrand MARCOS

Avec Fanny ARDANT

Ils s’aiment, s’étreignent et se repoussent dans un corps à corps sensuel et envoûtant. Un amour naissant où les fantômes du passé ressurgissent et se superposent les souvenirs d’un amour passé, brûlant et scandaleux. Une œuvre emblématique de Marguerite Duras à l’origine d’un film devenu culte d’Alain Resnais

  • À 19h du 18 au 31 décembre
  • À 15h dimanche 23 décembre

Relâches du 24 au 27 décembre – Durée : 1h00

PRIVILÈGE MONTMARTRE ADDICT

  • La place en 1ère catégorie à 29 euros au lieu de 36 euros
  • La place en 2e catégorie à 22 euros au lieu de 26 euros
  • La place en 3e catégorie à 17 euros

Réservations par téléphone au 01 46 06 49 24 avec le code MONTMARTRE ADDICT Ou en cliquant en ligne sur ce lien : bit.ly/2CPeQof

 

« On croit que, lorsqu’une chose finit, une autre recommence tout de suite.

Non. Entre les deux, c’est la pagaille »

« Je t’oublierai ! Je t’oublie déjà ! Regarde comme je t’oublie ! Regarde moi »

« Je te rencontre. Je me souviens de toi. Cette ville était faite à la taille de l’amour. Tu étais fait à la taille de mon corps même. Qui es-tu ? Tu me tues. J’avais faim. Faim d’infidélités, d’adultères, de mensonges et de mourir. Depuis toujours. Je me doutais bien qu’un jour tu me tomberais dessus. Je t’attendais dans une impatience sans borne, calme. Dévore-moi. Déforme-moi à ton image afin qu’aucun autre, après toi, ne comprenne plus du tout le pourquoi de tant de désir. Nous allons rester seuls, mon amour. La nuit ne va pas finir. Le jour ne se lèvera plus sur personne. Jamais. Jamais plus. Enfin. Tu me tues. Tu me fais du bien. Nous pleurerons le jour défunt avec conscience et bonne volonté. Nous n’aurons plus rien d’autre à faire, plus rien que pleurer le jour défunt. Du temps passera. Du temps seulement. Et du temps va venir. Du temps viendra. Où nous ne saurons plus du tout nommer ce qui nous unira. Le nom s’en effacera peu à peu de notre mémoire. Puis, il disparaîtra tout à fait. »

Marguerite Duras

-

Publié le 15 novembre 2018 par Théâtre de l'Atelier

Théâtre de l'Atelier

1 Place Charles Dullin

75018 Paris

M° Anvers ou Abbesses

01 46 06 49 24

Ouvert aujourd'hui : 19:00 - 23:00


Théâtre de l’Atelier
1 Place Charles Dullin 75018, Paris
M° Anvers ou Abbesses