Le Passage de la Sorcière

• Contes et légendes de Montmartre
Accueil » Les Incontournables » Le Passage de la Sorcière

Il existe à Montmartre un lieu qui depuis des années alimente bien des rumeurs... Situé entre le 23 de l’avenue Junot et le 65 de la rue Lepic, le Passage Depaquit, dit Passage de la Sorcière, abrite un étrange rocher, vestige d’une ancienne fontaine aujourd’hui tarie. Cette rocaille, plutôt atypique dans le quartier, proviendrait de la région de la Marne, mais personne ne sait réellement ni quand ni comment ce rocher serait arrivé jusqu’ici ; certains suggèrent même qu’il s’agirait d’une météorite !

 

Crédit photo : Paris La Douce

 

Parmi les personnages étranges ou romanesques qui fréquentèrent le Passage, on retiendra forcément la fameuse sorcière qui donna son nom au lieu. Selon la légende, une très vieille femme aurait longtemps habité seule dans la grande maison devenue aujourd’hui l’Hôtel Particulier. A l’époque, le rocher était nommé La Sourcière, et pour les gosses du quartier, le raccourci à une lettre près était tout trouvé. Il n’empêche que bien des années plus tard, les petits montmartrois continuaient de considérer le rocher comme maléfique, y plantant régulièrement des balais de sabbat.

 

 

Alors que durant la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux résistants utilisèrent le Passage considéré comme l’un des derniers vestiges du Maquis de Montmartre, il semblerait que d’autres individus moins bien intentionnés aient également fréquenté le Passage, entraînant à la demande des riverains sa fermeture au public il y a quelques années. Les montmartrois se sont ainsi vus privés d’un raccourci fort pratique entre la rue Lepic et l’avenue Junot, et il faut désormais montrer pâte blanche ou se rendre à l’Hôtel Particulier pour découvrir cet endroit pourtant tellement charmant et bucolique. De là à dire que la sorcière y aurait jeté un sort ?

 

Laisser un commentaire
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Vous aimerez aussi

• Visite guidée
• Oh, c'est haut !