M° Jules Joffrin

07 71 60 41 97

Ouvert aujourd'hui : 10:30 - 13:30 | 17:00 - 22:00
  • Lundi 17:00 - 22:00
  • Mardi 10:30 - 13:30 | 17:00 - 22:00
  • Mercredi 10:30 - 13:30 | 17:00 - 22:00
  • Jeudi 10:30 - 13:30 | 17:00 - 22:00
  • Vendredi 10:30 - 13:30 | 17:00 - 22:00
  • Samedi 10:30 - 13:30 | 17:00 - 22:00
  • Dimanche 17:00 - 22:00

Juju de Montmartre
7 rue Eugène Sue 75018, Paris
M° Jules Joffrin

le lieu

Caviste de quartier. Cave à manger de bons vivants.

Chez Juju, on achète du vin, essentiellement bio ou nature, des produits d’épicerie fine triés sur le volet, on boit des canons, on s’installe pour dévorer une planche de charcuterie ou de fromage, des huitres et même des petits plats faits maison !

Bref, tant que c’est allumé, on peut boire et manger !

 

– LE POINT DE VUE DE LA RÉDAC’ –

Bon vivant se dit d’une personne d’humeur joviale et facile, qui aime les plaisirs. Julien, ou Juju pour les intimes, revendique son statut. surtout depuis qu’il a ouvert sa cave à manger rue Eugène Sue ; un lieu à son image, sympathique et accueillant, tout simplement baptisé Juju de Montmartre.

“Moi, j’ai toujours aimé la bouffe, le pinard et le rugby”. Après 30 ans de vie salariale “classique”, Julien décide de mettre sa passion au service de son métier. C’est ainsi qu’il démarre une formation à l’Ecole des Vins et Spiritueux, dans l’idée d’ouvrir une simple cave. “J’ai revu ma copie lorsque j’ai trouvé le local, qui était quasiment prêt à l’emploi”. Il décide alors de créer un endroit où les gens puissent se retrouver comme à la maison. Mission accomplie, puisqu’en à peine un an, il a su attirer des clients ultra fidèle, qui viennent chez Juju comme chez un bon copain.

Et ils ont toutes les bonnes raisons de le faire ! Car non seulement le patron est sympa, mais il y connaît un rayon en matière de vin. S’il avoue une petit faible pour les vins du Sud, il revendique surtout de ne proposer que des vins bio travaillés par des vignerons indépendants et familiaux. “J’aime les vins atypiques et pointus, et sur la trentaine de références en boutique, je connais personnellement tous les vignerons”. Des vins que l’on peut bien sûr emporter, mais également consommer sur place, à condition de grignoter un morceau. Et comme Julien aime définitivement les bons produits, il propose, en plus d’une sélection de terrines et autres tartinables, de belles ardoises de cochonnailles, de fromages ou de produits de la mer, ainsi que des quiches faites maison.

En hiver, les habitués se retrouvent le jeudi pour les soirées truffade, inspirées par les origines auvergnates du patron, et toute l’année, on peut aussi manger des huitres, fournies par La Trincante à l’autre bout de la rue. L’ambiance est tellement bonne qu’il n’est pas rare de finir la soirée par un petit verre de Menthe Pastille, signature de la maison. Julien est également très fier du partenariat qu’il a signé avec Abelé 1757, cinquième ****plus ancienne Maison de Champagne française et qu’il est l’un des seuls à distribuer sur Paris.

Récemment, il a acheté des jeux de société, “parce qu’un jour des clients sont venus avec un jeu d’échecs, j’ai senti que ça plaisait, et c’est aussi une façon de créer du lien”. Et comme il est vraiment pote avec plein de monde dans la rue, il n’est pas rare que l’un de ses voisins, membre de l’Orchestre National de Chambre, vienne jouer quelques notes juste pour le plaisir. Dernier détail, Juju de Montmartre est le seul bar à vin à être ouvert le dimanche dans le quartier, histoire de finir le week-end en beauté !